Bienveillance et bientraitance

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Objectifs opérationnels

  • Comprendre le phénomène de la bientraitance et ses différentes approches
  • Analyser les pratiques professionnelles selon les modèles de la bientraitance et de la maltraitance
  • Développer des attitudes et des conduites professionnelles bientraitantes
  • Intégrer les principes de la bientraitance dans la pratique de la relation d’aide, et impliquer l’usager dans sa propre prise en charge bienveillante
  • Sécuriser le risque maltraitance à tous les niveaux
  • Renforcer le collectif professionnel autour de la notion de promotion, déploiement et innovation de la bientraitance

Télécharger le programme

Public, durée, lieuxProgrammeProchaines datesTarifs

Public : Personnels médico-soignant

Durée : 3 jours soit 21h dont 2 jours de fondamentaux et 1 jour d’approfondissement et feed-back terrain séparés par une intersession.

Lieux : Montpellier, Béziers, Sète

Les différentes approches de la bientraitance

  • Le développement du concept de bientraitance
  • Les spécificités de la maltraitance
  • Les principes juridiques et professionnels de la bientraitance (ANESM HAS, Loi de 2007,…)

La mise en pratique de la bientraitance

  • Les recommandations de l’ANESM et leurs applications professionnelles
  • Les valeurs professionnelles de la bientraitance
  • La coordination des différents acteurs de la bientraitance
  • La reconnaissance de la personne pour favoriser son rôle d’actrice de sa propre prise en charge

L’analyse des pratiques de bientraitance

  • L’analyse de ses réflexes professionnels dans la relation d’aide et d’accompagnement
  • L’impact de la communication dans les pratiques de bientraitance
  • Les facteurs psychologiques et organisationnels favorisant la bientraitance

La relation d’aide dans la pratique de la bientraitance

  • Les attitudes de Porter dans la relation d’aide
  • La pratique de l’écoute active et le concept de la « philosophie de l’humanitude »
  • Le maintien de son équilibre émotionnel dans la relation d’aide

Gérer les situations difficiles

  • Le repérage et l’analyse de la situation et du risque de maltraitance associé, ordinaire et passive, venant de soi comme de l’autre
  • La démarche de résolution
  • Le positionnement individuel et en équipe

Pour aller plus loin

  • Innover dans la bientraitance : Pratiques nouvelles existantes, pratiques nouvelles à créer
  • Construire son plan d’amélioration individualisé
  • Construire le plan d’amélioration collectif
  • Mesures d’impacts associées

Nous consulter

Nous consulter pour un devis personnalisé

Sur la même thématique :